26 mai 2008

transformation homothétique

gasteropode

Avez-vous remarqué, samedi soir, au Stade de France, l'absence de Jacques Chirac ?
Sa place était occupée par le mari de Carla Bruni. C'est peut-être la première fois qu'un Président de la République n'assiste pas à la finale de la Coupe de France de pied-ballon.

La vitesse des chassés-croisés de la scène publique relève du monde des gastéropodes, tellement les noms et les visages restent figées pour nos médias.

Posté par pingpong à 22:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur transformation homothétique

    dopés

    Moi je trouve, malgré tout, que ces gastéropodes courent bien trop vite, ils se dopent à outrance avec de mauvais produits et ont du coup perdu tout sens de la bonne orientation... Je suis d'avis de faire une bonne persillade et de les mettre à la diet...

    Posté par knitwoman, 29 mai 2008 à 13:59 | | Répondre
  • knitwoman > ils ont la sarkosîte aiguë .. et ça dénature tout le goût ... ils sont immangeables

    Posté par ping, 29 mai 2008 à 17:38 | | Répondre
  • ping > qu'à cela ne tienne, je propose de les exiler en haut de nos clochers pour remplacer nos vieux coqs français et fiers faisant les girouettes !

    Posté par knitwoman, 29 mai 2008 à 21:39 | | Répondre
  • C'est mimi. (je parle des escargots, pas des tronches de caca du carré VIP)

    Posté par C., 31 mai 2008 à 11:14 | | Répondre
Nouveau commentaire