21 avril 2008

Santé !

Une blague plus très fraîche consistait à comparer, puis choisir, une maladie à une autre, afin de savoir si il est plus grave d'oublier de commander une bière ou alors de la renverser.Aussi, force est de constater que cela est faux, injuste, voire même venimeux car, manifestement, l'absorption de cette boisson "diluvienne" confère à ses consommateurs les plus assidus dextérité, précision, compétitivité et, plus encore que toutes les fontaines, une jouvence éternelle. "La bière est la preuve indéniable que Dieu... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 11:44 - Commentaires [10] - Permalien [#]

29 avril 2008

l'éventualité d'un peut-être

Il est possible que soit envisagé l'éventualité de peut-être soulager la sécurité sociale du remboursement des frais d'optique (leur oubli laisse à penser qu'une promesse eut été préférable). Sachant également que la consommation d'alcool s'est accrue, notamment chez les "jeunes" Européens, voici donc, ce à quoi devrait ressembler la vision toute prochaine de nombreux pré-post-ados occidentaux. Lorsque demain les frais dentaires subiront le même (non)traitement et que nos repas proviendront du... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 09:23 - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 mai 2008

eh beh !!!

Au crépuscule de ce parti, constatons que c'est en "détail" qu'il quittera l'histoire politique française. (cliquer sur l'image pour une meilleure "lisibilité")
Posté par pingpong à 16:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 mai 2008

château espagnol

Qui sommes nous ?Bon ! Le p'tit gros vautré sur un âne... c'est moi ! Je suis "pong".Je n'aime pas les riches. Je n'aime pas les pauvres non plus, qui, de par leur existence même, confèrent aux sales riches leur statut de sales riches tout pourris.L'autre, là, le beau gosse juché sur son destrier avec élégance, c'est "ping".Il aime tout le monde et sa candeur se compare au baiser furtif d'une larme cristalline sur un pétale de rose. Preuve en est, il m'autorise à suivre le crottin de son cheval !D'attardé... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 16:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mai 2008

transformation homothétique

Avez-vous remarqué, samedi soir, au Stade de France, l'absence de Jacques Chirac ?Sa place était occupée par le mari de Carla Bruni. C'est peut-être la première fois qu'un Président de la République n'assiste pas à la finale de la Coupe de France de pied-ballon.La vitesse des chassés-croisés de la scène publique relève du monde des gastéropodes, tellement les noms et les visages restent figées pour nos médias.
Posté par pingpong à 22:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 juin 2008

aux larmes, etc.

"L'être humain est bon". Ah ! bon !Peut-être bien pour le repas d'un lion, mais sinon... !Parce que franchement..., franchement..., excepté une fin en excréments félins, la bonté humaine, c'est l'Arlésienne, non ? ... ça trucide, ça génocide, ça extermine, puis ça élève des gloires de pierre, nommées Liberté, Egalité, "Fratricidité", en hommage risible des pauvres cons assassinés par le bon vouloir de leurs chefs, pour les plaisirs d'autres chefs.Non ! l'humain n'est pas bon. Tout juste suffisamment con à... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 14:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 juin 2008

United Color

Sont-ce les trois couleurs identiques de deux bannières outre Atlantique, qui provoquèrent une telle similitude dans la rhétorique politique niveau tanière ? Car les similarités entre un parti, parait-il, socialiste et un autre, soit disant, démocrate, sont, non pas phallocrates, mais fantaisistes.Dès lors, l'échéance de cet enjeux électoral, n'en devient que plus douteux, sinon alarmant. Alors, pour le coup, osons une petite plaisanterie des moins originales :"Qui est hilare ? Qui a ri ? Ce n'est pas Hillary... !"
Posté par pingpong à 09:08 - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 juin 2008

coeur de cuir

La terre est aussi ronde qu'un ballon. La différence est que c'est sur elle que l'on s'essuie les pieds, tandis que lui, il est chéri, caressé, embrassé ; il est adulé. En somme, de ces deux sphères, c'est celle des supporters que l'on préfère. Le spectateur, lui, regardera également ailleurs. Soit ! Qu'à cela ne tienne ! Cherchons alors quelques impacts positifs du règne de ce roi ballon. d'abord, le joueur français blessé va pouvoir se consacrer à un job d'été pour Handicap International et puis, la Turquie semble déjà... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 14:31 - Commentaires [11] - Permalien [#]
09 juillet 2008

affaire de têtes

Adieu veaux, autruches et nœuds !A défaut d'unifier les Gaulois - les autres étant évincés - autour d'un projet de société dont la devise, obsolète, "Liberté, Egalité, Fraternité" en serait l'essence même, les dérives du voleur-karcheriseur, pour le moins, les parquent et les rassemblent, puis les dépouillent par la base. Oui ! le bêlement est de circonstance. Ah ! non ! messieurs dames, pas aujourd'hui... c'est jour de tonte !Robin des Bois, vous le savez, volait les riches pour donner aux pauvres. Triste Sir Nicolae du... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 14:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 août 2008

jeux de mains, jeux de pékin, jeux de vilains

Tout a déjà été dit, écrit, montré quant à l'absurdité, pour les uns, la nécessité pour les autres, d'organiser ces JO à pékin. Les mêmes clivages s'intensifient maintenant sur le fait de participer, ou non, à ces dits jeux.Nombreux sont les angles sous lesquels nous pouvons essayer d'aborder cela. Heureux sont ceux qui s'en détachent déjà. "Des tâches", voilà bien ce qui pourraient être, en somme, les maîtres mots, le symbole fort, caractérisant ces instants d'animosité exacerbée.L'ensemble des actes vindicatifs à... [Lire la suite]
Posté par pingpong à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]