17 mars 2008

zéphyr

electionOK

Il fait frais ce matin. C'est agréable. Une petite brise vivifiante caresse les joues. Une brise légère. De celles qui font s'envoler le duvet des fleurs de pissenlit, les bulles de savon, les songes. De celles qui emportent les rires, qui sèchent les larmes, qui emmêlent les cheveux.   Une brise délicate et fragile, qui ose effleurer innocemment les drapeaux de la droite vers la gauche.

Posté par pingpong à 13:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur zéphyr

    La brise naît sous l'effet des différences de températures et de pression… Mêmes refroidis, céderont-ils à la pression?

    Posté par Jack, 18 mars 2008 à 10:08 | | Répondre
  • Jack > joliment tourné... l'avenir nous le dira !
    en ce qui me concerne je peux céder à une bière pression
    enfin... céder... pas sur tout quand même .. faut pas déconner !

    Posté par ping, 18 mars 2008 à 11:54 | | Répondre
  • quelques jours plus tard

    La douceur et la brise sont déjà passées dirait-on. Par endroits même... un manteau neigeux. Vous connaissez sûrement cette étrange sensation, lorsque la neige recouvre la plaine,il y a comme un calme assourdissant... il va falloir parler plus fort, beaucoup plus FORT !!

    Posté par Ted, 25 mars 2008 à 23:34 | | Répondre
  • oh oui

    Ted .. je pense qu'il va falloir ressortir les mégaphones et écrire sur de grands draps blancs les mots(maux) qu'on entend plus.

    Posté par ping, 26 mars 2008 à 10:55 | | Répondre
  • du coup...

    ... cela nous ferait des PAROLES, des écrits...ne resterait à ajouter que les actes.

    Posté par Ted, 27 mars 2008 à 12:47 | | Répondre
Nouveau commentaire